Des Fourmis

Les 60 ans du circuit de Charade (Auvergne)

Les 22 et 23 septembre dernier, Charade fêtait son 60me anniversaire sous un beau soleil !

DES FOURMIS DANS LES ROUES y était …

Des voitures de légende, des motos, des pilotes qui ont marqué l’histoire du circuit … tout était réuni pour un weekend bruyant et joyeux au coeur des volcans.

Charade voit le jour le 27 juillet 1958 avec les « 3 heures d’Auvergne auto » et accueillera les courses moto du Grand Prix de France dès l’année suivante. Au cours des années 60 et 70, le circuit est un incontournable où se presse tout le gratin des pilotes auto et moto : Stirling Moss, Jo Schlesser, Jim Clark, Emerson Fittipaldi, David Piper, Patrick Depailler, François Cevert, Jean-Pierre Beltoise, Henri Pescarolo, Jacques Laffite … (auto) et Bary Sheene, Phil Read, Mike Hailwood, John Surtees, Giacomo Agostini … (moto)

Le circuit avait initialement un tracé de 8,055 km et 51 virages; à partir de 1989, il a été ramené à 3,975 km.

Ce qu’ils pensent de Charade :

« C’est un anneau extraordinaire, dangereux et exigeant … » Giacomo AGOSTINI

   

Le « roi Ago » a de nouveau enfourché sa fameuse MV-500 Agusta

« Il fallait beaucoup de courage pour faire un temps au tour … Il y avait tout l’échantillonnage des difficultés que l’on peut trouver, de la courbe rapide, presque à fond, jusqu’à l’épingle … C’était rare ! » Henri PESCAROLO

   

Monsieur Pescacolo était là, au volant de la Matra F1 V12.

« Pour moi, c’était le deuxième tracé le plus exigeant au monde, juste après l’ancien Nürburgring … Il reste dans ma mémoire comme l’un des plus grands circuits sur lequel j’ai couru. » Jackie STEWART

Dans l’enceinte du circuit, démonstrations, présentations en piste, parades, expositions de modèles rares, ont rythmé un week-end intense et riche en émotions, l’occasion pour le public de voir rouler des autos et motos ayant participé à l’histoire du circuit de Charade.

    

Un hommage a été rendu à Guy LIGIER, grand Monsieur du sport automobile français, à travers une remarquable exposition de quelques modèles de tourisme, mais surtout une retrospective des F1 conduites entre autres par Didier Pironi, Jacques Laffite et Patrick Depailler. Trois LIGIER JS se sont élancées sur le circuit : la JS11/15, la JS17 et la JS9 pilotée par Jacques Laffite.

Des Ferrari exceptionnelles de course, dont la 250 GTO … et 2 modèles de David Piper, ancien pilote de F1, la Ferrari 365 P2 et une 250 LM.

       

Quelques Porsches, bien sûr, avec un très élégant 356 Speedster beige et une 906 de course ayant appartenu au pilote suisse Jo Siffert.

   

Le public était au rendez-vous, la météo superbe et tous nos sens ont été sollicités !

Un très bel événement qui clôturait une série de manifestations depuis le mois de juillet, dans la capitale auvergnate, pour célébrer le 60me anniversaire du circuit de Charade : expos photos, rétrospectives, critérium du jeune conducteur, rallye touristique, diffusion en plein air du film « Grand Prix » de John Frankenheimer avec Yves Montant et Françoise Hardy, tourné en partie sur le circuit de Charade en 1966.

Si vous ne le connaissez pas encore … une visite s’impose.

Et pour découvrir l’Auvergne autrement, guidés par une originaire de la région qui vous dévoilera ses trésors loin des sentiers battus : Séjour « Auvergne vibrante »